514-932-9000
Income Property Real Estate Agency

Qu’est-ce que vous devez savoir à propos des investisseurs étrangers dans le marché immobilier de Montréal ?

Il y a eu beaucoup de discussions au sujet de la présence d’investisseurs étrangers sur le marché immobilier canadien au cours des dernières années, mais ont-ils réellement un impact sur le marché immobilier à Montréal? Le mois dernier, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a publié un nouveau rapport sur l’impact des investisseurs étrangers sur le marché immobilier de la région métropolitaine de Montréal. Voici les principales informations révélées par ce rapport que toute personne impliquée dans le marché immobilier de Montréal devrait connaître. Conclusions du rapport Le rapport de la SCHL a constaté que par rapport au reste du pays, la présence d’investisseurs étrangers sur le marché immobilier de Montréal est faible. Ces résultats, qui ont été pris en charge par de nombreux chefs de l’industrie, ont été compilés en utilisant l’évaluation foncière et les données d’enregistrement des terrains, ainsi que les rapports précédents de la SCHL sur les investissements étrangers. Répartition des investissements étrangers Selon la SCHL, la majorité des investisseurs étrangers achètent des condominiums. Les condos, en particulier ceux qui sont situés au centre-ville de Montréal, représentent 73% des achats immobiliers effectués par des individus dont la résidence principale est à l’extérieur du Canada. Cependant, seulement 1% des condos dans la région métropolitaine de Montréal sont détenus par les acheteurs internationaux. Les investisseurs étrangers peuvent payer jusqu’à 10% de plus en moyenne pour un condo dans la région de Montréal. Les investisseurs étrangers peuvent affecter légèrement les prix des condos et des maisons de luxe, mais les prix des immeubles et des propriétés multifamiliales à Montréal sont restés largement inaffectés par les investisseurs étrangers. Qu’est-ce que cela signifie pour les résidents locaux ? Le manque relatif des investisseurs étrangers signifie que leur présence sur le marché de l’immobilier ne présente pas un risque pour les investisseurs locaux. Ce sont de bonnes nouvelles pour les résidents locaux intéressés par l’achat ou la vente de propriétés : il est encore possible de trouver des bâtiments multifamiliaux abordables à Montréal sans la concurrence des acheteurs internationaux. Parce que les investisseurs étrangers sont plus préoccupés par les maisons de luxe et le marché du condo, il n’y a jamais eu un meilleur moment pour les résidents locaux à investir dans les propriétés multifamiliales, qui restent relativement inaffectées par les concurrents étrangers. Ce n’est pas le cas dans d’autres villes canadiennes comme Toronto et Vancouver, où le taux des investisseurs étrangers n’a cessé d’augmenter dans tous les marchés de l’immobilier au cours des dernières années. Actuellement, c’est un bon moment pour entrer dans le marché immobilier à Montréal, en particulier dans le secteur des unités multifamiliales. Contactez-nous chez Immobilier Baron si vous cherchez à acheter ou vendre un immeuble à revenus à Montréal.

Pour vendre ou acheter un immeuble à revenus, contactez-nous :



Découvrez nos

latest properties

VENDUES